Wellness

Mon Chemin Spirituel à la Grotte de Sainte-Marie-Madeleine

Lever de soleil incroyable sur la plage pour commencer cette journée. Je l’ai attendue, planifiée et tellement désirée. Je regarde le soleil monter doucement par-dessus l’eau. Les vagues chantent leur chanson éternelle. Alors que je prends les premières chaleurs, je demande à la Mère Divine un signe. Pas pour prouver quelque chose, juste pour me sentir davantage connectée. Quel est le chemin, la prochaine enquête, l’énergie que je dois cultiver ?

L’appel des Madeleines : comme une purification vers la Chapelle du Saint-Pilon

Je quitte la côte de Cap Benat. Deux heures plus tard, j’atteins la forêt de la Sainte Baume dans le Var. Je commence la marche abrupte au cœur de ce massif profond et dense qui me mène vers la Grotte de Sainte Marie-Madeleine. Un lieu de haute spiritualité et de signification depuis plus de 2000 ans.

La pluie s’invite au même moment, de plus en plus forte. Je m’enroule dans mon châle à loup et je pars pour l’aventure. Les sentiers traversent une forêt ancienne imprégnée de magie et de mythes, de larmes et de secrets. L’averse et le brouillard m’accompagnent.

J’emprunte la route que des milliers de pèlerins ont gravie avant moi. Je suis leurs pas. L’eau ruisselle sur moi incroyablement symbolique, comme pour purifier mes pensées. Les cloches sonnent. Les arbres parlent. Je sens la connexion avec l’énergie des Madeleines s’intensifier. Je marche, je chante, je déguste l’instant.

Puis, un carrefour. Pas de panneau. Mon instinct m’invite à prendre des escaliers rustiques et anciens pour continuer à monter encore. Et ça grimpe ! Jusqu’au sommet très haut, caché par le brouillard épais et attaqué par le vent et la pluie. Comme moi.

Je passe un cairn de pierres. J’ajoute la mienne au petit édifice. Je rends hommage à la Chapelle du Saint Pilon, où, selon la tradition provençale, « les anges venaient déposer Marie-Madeleine sept fois par jour pour prier. »

Je décide de redescendre par le même « faux » chemin.

Les sentiers de la forêt de la Sainte-Baume sur le chemin de la grotte de Sainte Marie-Madeleine
Les escaliers de pierres abrupts dans la forêt de la Sainte Baume menant à la grotte de Sainte Marie-Madeleine

L’ascension vers la grotte : une connexion spirituelle

Je me trompe de piste … ou pas. Simple choix du destin ? Mon rendez-vous avec les éléments est encore visible. Je suis trempée. Étrangement, j’ai le sentiment d’avoir déjà marché sur ce chemin avant. Je dois continuer dans cette direction. Comme guidée, je m’approche de la grotte. Tranquillement, je descends vers le carrefour, un passage hors du temps derrière moi. Je prends le chemin pentu qui mène à l’église. Encore des escaliers, plus raides. Une pierre posée, je ne sais pas comment.

Enfin, elle est là, un peu cachée par le brouillard et les années de pèlerins. Une façade construite dans la falaise pour offrir un sanctuaire et du réconfort pour tous.

J’entre. Pendant quelques minutes, je suis seule dans ce lieu. Le regard de Marie-Madeleine sur moi. Des bougies. Des gouttes d’eau tombent du plafond. Je choisis de descendre vers les profondeurs de la grotte pour me laisser bercer. J’allume un cierge. Je prie, je chante. Je parle dans un langage que seul Marie comprendra. Je laisse un petit geste sur la statue blanche comme beaucoup d’autres avant moi.

À lire aussi : Se connecter à la Terre

Sur le chemin du retour : sérénité, partage et alignement

Alors que j’entame la descente, protégée par les arbres, beaucoup de visiteurs montent. Il y a une énergie exceptionnelle dans les yeux des gens qui font cette marche. Je croise un moine, un Sadhu et un homme trempé mais heureux. Il porte un tableau de Sainte Marie-Madeleine sous son parapluie, le visage face à la montée comme s’il voulait qu’elle regarde le chemin de nouveau.

J’arrive à la voiture, mouillée, mais tellement sereine et heureuse, physiquement et spirituellement.

Les mots de Rebecca Campbell résonnent en moi.

« Ce n’est pas important ce qui s’est passé et toute la douleur d’avant. Tout ce qui compte c’est que toi, Nous, Elle sommes retournées. Il est temps, ma chère, de marcher vers l’avant, de prendre le trône. On te voit. On te reconnait. On se souvient de toi. Que tu sois sans limites, sans barrières, toujours sans limitations. Que tous les secrets anciens soient présents dans tes oreilles. Que toute connaissance et sagesse mystique fleurisse dans ton cœur. Que toute puissance pulse à travers tes veines. Que l’abondance coule éternellement dans le puits de ton ventre. »

Il est temps d’être là, alignée dans sa force, présente dans son cœur. Malgré tout ce qui se passe dans le monde, saches que tes prières et ton amour peuvent faire une différence.

✰✰ Découvrez la formation complète Ecole de Terre – Pour une vie simple et connectée, avec Charlotte Saint Jean.

Leave a Reply